Menu

L'écoute de la radio sur les nouveaux supports en bonne forme

radio-digital

Dans le cadre des troisièmes rencontres "Radio 2.0", Médiamétrie a publié le résultat de ses analyses sur l'écoute de la radio sur les supports digitaux (internet, smartphones, tablettes...) sur la saison 2012-13, et autant dire qu'il sont encourageants, avec un total de 11,4% d'audience cumulée (AC), soit une personne sur 10. Des chiffres qui ont triplé sur 3 ans.

Dans ces 11,4%, on retrouve : le téléphone portable à 4,9%, l'ordinateur à 3,5%, la télévision à 2,2%, le baladeur multimédia à 1,1% et la tablette à 0,4%. Ces chiffres prennent en compte le fait que plusieurs supports puissent être utilisés par quelques mêmes personnes. Certains supports sont plus favorisés par des tranches d'âges précises. Ainsi, l'écoute de la radio sera priviliégiée par les moins de 35 ans via les smartphones, tandis que l'ordinateur sera davantage utilisé par les 35-59 ans, et la télévision pour les 60 ans et plus.

Même chose au niveau de la journée répartie en tranches : le smartphone est davantage utilisé pour la radio le matin, l'ordinateur suit pour le reste de la journée, et le smartphone reprend le dessus en fin d'après-midi et en soirée. Un schéma qui correspondrait parfaitement aux auditeurs qui travaillent avec le PC du bureau branché sur leur radio favorite, qui les accompagne dans les transports ou en voiture via le téléphone.

"Aujourd'hui, la consommation de radio sur différents supports numériques n'est plus un épiphénomène. C'est une pratique qui est désormais ancrée chez les auditeurs. Sur les cibles jeunes, cela représente même un véritable levier de croissance" selon Julie Terrade, directrice études et clientèle au département radio de Médiamétrie.

Le fait que l'écoute via ces nouveaux supports soit en constante progression peut s'expliquer par un choix plus large de radios, l'offre reprenant celle des radios disponibles sur internet, et la possibilité d'écouter certaines radios que l'on ne reçoit pas en FM à proximité. Cette analyse est aussi une bonne nouvelle pour le média des webradios, dont les audiences sont au beau fixe d'ailleurs d'après des sondages diffusés récemment.

Source : L'Express


A propos de l'auteur de l'article :

Hed' est blogueur sur radioscope.free.fr et sur technic2radio.fr. Passionné par le monde de la radio, il anime et réalise diverses émissions. Vous pouvez le suivre sur Radioscope et Facebook


Réseaux Sociaux