Menu

Manu Lévy perd son procès contre Fun Radio, sauf pour la ligne anti-relous

manulevy

Fin de l'affaire opposant Manu Lévy avec Fun Radio. Le Tribunal de Grande Instance de Paris a tranché en faveur de Fun Radio sur plusieurs points.

Pour rappel, Manu était animateur de la matinale de Fun Radio de septembre 2008 jusqu'en juin 2011 avant de rejoindre NRJ ou il est toujours actuellement. L'animateur n'a pas apprécié que le patron de Fun Radio, Jérôme Fouqueray, ait gardé à l'antenne après son départ la "ligne anti-relous", un concept qu'il estime avoir conçu bien avant, à l'époque d'Europe 2 et d'"Arthur et les pirates". "Quand je suis parti de Fun Radio, il m'avait promis, en me serrant la main, que jamais il ne prendrait mes idées. Et puis il les a reprise, je n'ai pas trouvé ça très gentil ni très fair-play" déclarait Manu récemment dans l'émission "Le Tube" sur Canal+, remonté contre son ex-employeur. Idem pour le nom de la matinale, passée de "Manu à la radio" à "Bruno dans la radio". Le tribunal considère ainsi que Fun Radio reste propriétaire exclusif de tous les concepts crées par Manu Lévy durant ses 3 ans de morning au sein de la station.

Au final, Manu Lévy est condamné pour "plusieurs dépôts frauduleux des marques des rubriques de la matinale Manu à la radio" dixit un communiqué de Fun Radio, qui se félicite de la décision du Tribunal de Grande Instance. Seule exception : l'exploitation de la "ligne anti-relous" que Fun ne pourra plus utiliser, le tribunal ayant estimé que Fun Radio a commis "des actes de contrefaçon de droits d'auteur" au préjudice de Manu.


A propos de l'auteur de l'article :

Hed' est responsable du site radioscope.free.fr et blogueur sur technic2radio.fr. Passionné par le monde de la radio, il anime et réalise diverses émissions. Vous pouvez le suivre sur Radioscope, Facebook et Twitter


 

Réseaux Sociaux