Menu

Nominations en série à Radio France

radiofrance-maison

Ca bouge à Radio France... Quelques jours après avoir démarré son mandat de PDG de Radio France, Mathieu Gallet a annoncé plusieurs nominations au sein des radios du groupe.

A commencer par le retour de Frédéric Schlesinger. Après avoir dirigé dans les années 2000 Le Mouv', puis France Inter dès 2006, il fut éjecté par Jean-Luc Hees en 2009. Il avait alors rejoint l'INA et Mathieu Gallet. Il sera son second à Radio France, en étant chargé des antennes et programmes du groupe. Avant Radio France, Frédéric Schlesinger avait travaillé à RFM dans les années 90, ou il avait conçu le format "radio en or".

Coté radios du groupe, on savait déjà depuis 2 semaines que Laurent Guimier avait été débauché d'Europe 1 pour prendre la tête de la radio d'info en continu, avec pour ambition de "renouer avec les origines de France Info", à savoir l'info à tout moment, tout en restant connectée avec les nouveaux médias. Idem pour France Musique, ou Marie-Pierre de Surville prendra ses fonctions de directrice dès le 2 juin, avec pour objectif une antenne avec "plus de musique et moins de musicologie", afin de remonter son audience, face à Radio Classique qui connaît un bon succès.

Coté nominations plus récentes, exit Philippe Val pour France Inter. Choix peu surprenant, celui-ci ayant été choisi par Jean-Luc Hees dès son arrivée en 2009. C'est Laurence Bloch qui devient directrice de la station, qu'elle connaît bien pour en avoir été directrice adjointe et responsable de l'antenne depuis 2010. Auparavant, elle fut directrice adjointe de France Culture de 1989 à 1997 et de 2001 à 2010, entre autres. Elle a déjà pris ses fonctions.

A France Bleu, Claude Perrier a cédé sa place à Claude Esclatine, un ancien de France Télévisions ou il était directeur adjoint depuis l'an dernier, après avoir dirigé France Ô et le réseau Outre-Mer 1ère. Il dirigera les 44 locales de France Bleu dès le 23 juin prochain.

Exit également Julien Delli Fiori à la présidence de Fip, qui part en retraite, et qui cède son siège à Anne Sérode, qui était depuis fin 2013 responsable des programmes de France Bleu Roussillon. Franco-canadienne, elle a dirigé la Première Chaîne de Radio Canada de 2011 à 2013, ainsi qu'Espace Musique de 2008 à 2011. Elle a exercé plusieurs postes (réalisation d'émissions d'informations, rédactrice en chef...) au sein de Radio Canada depuis 1995. Elle deviendra directrice de Fip le 16 juin prochain.

Enfin, concernant Le Mouv', Joël Ronez n'aura pris la présidence de la station que 9 mois. Mathieu Gallet a choisi Bruno Laforestrie pour nouveau directeur de la station jeune du groupe. Ce dernier, très impliqué dans la diversité et les cultures urbaines et hip-hop, avait dirigé la radio rap parisienne Générations depuis sa création en 1996, jusqu'en 2011. Il a cofondé puis dirigé la branche média du groupe media online Hi-media (1996 à 2002). De ce fait, espérons que l'éclectisme au sein de la programmation musicale du Mouv' comme c'est actuellement le cas sera maintenu. Rappelons que Mathieu Gallet évoquait un possible remaniement total du Mouv', jusqu'à un changement de nom et une antenne focalisée sur les cultures urbaines. Bruno Laforestrie prendra ses fonctions le 26 mai prochain.

Avec ces nouvelles nominations, Mathieu Gallet a respecté un de ses engagements, à savoir la nominations de plusieurs femmes à la tête des radios du groupe. Elle sont ainsi 3 sur les 6 radios. A noter que seule France Culture conserve son directeur, Olivier Poivre-d'Arvor, les derniers résultats de la station étant satisfaisants.


A propos de l'auteur de l'article :

Hed' est responsable du site radioscope.free.fr et blogueur sur technic2radio.fr. Passionné par le monde de la radio, il anime et réalise diverses émissions. Vous pouvez le suivre sur Radioscope, Facebook et Twitter


 

Réseaux Sociaux