Décès d’Alain Decaux, historien à la radio et la télé

alaindecaux

L’historien et académicien Alain Decaux est décédé ce dimanche à 90 ans à l’Hôpital Georges Pompidou de Paris. Grand spécialiste de l’histoire, il avait abordé ce sujet en radio et télé pendant près de 50 ans.

Dès 1951, il rejoint Paris Inter pour présenter l’émission “La tribune de l’histoire” ou, accompagné d’André Castelot et Jean-Claude Colin-Simard (qui sera remplacé par la suite par Jean-François Chiappe), il aborde chaque semaine des faits historiques anciens ou contemporains, accompagnés de témoignages et d’analyses d’historiens. En 1963, moment ou la radio est rebaptisée France Inter, l’émission évolue et inclus désormais des dramatiques historiques, jouées par des comédiens. L’émission avait durée 46 ans, faisant d’elle une des émissions radio de France Inter avec une grande longévité.

En télévision, il fût connu pour “Alain Decaux raconte” sur Antenne 2 de 1969 à 1981. En décembre 2009, il avait fait un petit retour à la radio en étant invité d’un “2000 ans d’histoire” spécial sur France Inter, à l’occasion des 10 ans de l’émission.

Hors médias, Alain Decaux était élu à l’Académie Française en 1979, et nommé ministre de la Francophonie de 1988 à 1991 sous le gouvernement de Michel Rocard. En 2014, il avait été élevé à la dignité de Grand’Croix de la Légion d’honneur. Il était également auteur de 49 livres.

Laisser un commentaire