Altice Media annonce un plan social pour relancer BFM et RMC après l’épidémie

La crise sanitaire aura des conséquences sur le capital des entreprises, en particulier dans le secteur des médias, frappé de plein fouet par une baisse des rentrées publicitaires. En France, le groupe Altice Media, qui intègre NextRadio TV, propriétaire des médias RMC et BFM, est le premier à avoir annoncé un plan social, présenté lors d’un CSE aux syndicats comme un « plan de transformation et de reconquête post-Covid ».

Il s’agirait de démarrer par une « phase de volontariat », avec des licenciements contraints si le nombre de volontaires est insuffisant. Le groupe prévoit de diviser en deux le recours aux intermittents, pigistes et consultants, tout en limitant « autant que possible l’impact sur les postes en CDI et de poursuivre l’excellence éditoriale », selon un communiqué. NextRadio TV emploie plus de 1600 personnes, avec une augmentation d’effectif de plus de 50% ces 6 dernières années.

Première victime de ces économies : le sport. Le secteur était quasi-à l’arrêt durant le confinement, et a forcément impacté le bouquet payant de chaînes TV RMC Sport. Ainsi, l’arrêt de la chaîne d’info sportive RMC Sport News (qui retransmettait aussi en images les émissions sport de RMC) est déjà actée, et cessera d’émettre ce 2 juin. Le groupe annonce aussi l’arrêt progressif des autres compétitions progressivement. Altice Médias possède encore les droits de la Ligue des Champions pour une année, mais va devoir bientôt faire face à une concurrence renforcée par l’arrivée de Mediapro prévue cet été.

La politique d’acquisitions pour les autres chaînes de télévision du groupe sera également réévaluée. BFM TV sera peu impactée, et son développement en régions sera poursuivi. Du côté de la radio, les directions générales changent ; Morgan Serrano quitte son poste à RMC, idem pour Kim Younes-Charbit à BFM Business. Marc-Olivier Fogiel aura en charge la direction de tous les médias BFM (BFM Business inclus), tandis que Guenaëlle Troly, directrice de RMC Story et RMC Découverte, dirigera l’ensemble des médias RMC. Des organisations précises sur la radio seront présentées prochainement par Alain Weill, dirigeant d’Altice Medias. Mais globalement, la grille de RMC ne devrait pas être affectée, notamment la partie sport qui reste maintenue d’après l’Equipe. Hervé Béroud, directeur de l’information et des sports du groupe, précise que “RMC doit demeurer la radio du sport, du milieu d’après-midi jusqu’en soirée et le week-end”.

Altice Media souhaite ainsi resserrer ses équipes de management pour assurer un plan de relance. Le tout dans une restructuration interne déjà chargée : départ de la presse avec la reprise de l’Express par Alain Weill et la cession de Libération qui souhaite devenir une structure indépendante.

Sources : CB News et Les Echos

Laisser un commentaire