Arnaud Lagardère prépare la rentrée d’Europe 1, et prêt à vendre Virgin Radio et RFM

Après la motion de défiance des salariés d’Europe 1 en avril dernier suite aux mauvaises audiences, Arnaud Lagardère était attendu au tournant. Finalement, le propriétaire de la station s’est exprimé face aux salariés ce mardi 4 juin dans les locaux de la radio, alors que personne ne sait encore à quoi ressemblera la grille de rentrée, à un mois de la fin de saison.

Une intervention de 2 heures, où Arnaud Lagardère à salué la motion de défiance des salariés, reconnaissant leur « investissement dans le travail », mais d’où peu de choses sont sorties ; le départ de Nikos Aliagas de la matinale n’est pas encore décidé, ni même le maintien de Laurent Guimier à la direction, ce dernier étant actuellement en arrêt maladie. Arnaud Lagardère a annoncé cependant ne plus vouloir faire venir à Europe 1 des « stars à prix d’or », préférant mettre la priorité sur les talents maison qu’il faut valoriser. Il reviendra à deux reprises d’ici l’été pour dévoiler la grille de rentrée.

Le patron d’Europe 1 s’est aussi attiré les foudres de Patrick Cohen, en évoquant avec ironie les « journalistes à hauts salaires » ; le journaliste et ancienne voix de la matinale l’an dernier à qualifié ces propos d’« inacceptables » et s’est montré solidaire des autres salariés.

Enfin, Arnaud Lagardère a insisté sur un point : Europe 1 n’est pas à vendre. Mais on ne peut pas en dire autant des sœurs musicales ; selon le Figaro, lorsqu’il a fallu évoquer l’avenir de Virgin Radio et de RFM, il s’est montré clair : s’il reçoit des offres importantes pour racheter ces radios, il prendra le temps de les étudier. A elles deux, Virgin Radio et RFM représentent une valeur de plus d’une centaine de milliers d’euros. TF1 et NRJ seraient déjà intéressées par la reprise de ces radios, qui s’ajoutent à la liste des médias dont Lagardère se sépare depuis quelques temps. Le groupe a déjà cédé ses radios étrangères, plusieurs titres de presse, et récemment son pôle TV (hors Mezzo) au groupe M6.

Source : PureMédias

3 réflexions au sujet de “Arnaud Lagardère prépare la rentrée d’Europe 1, et prêt à vendre Virgin Radio et RFM”

  1. C’est lamentable il vend tous ce sont père à créer il a vendu le siège maintenant il veux vendre Deux radio quelle honte

Laisser un commentaire