BELGIQUE : Plan FM 2019 : LN24 gagnante, échec pour Mint, DH Radio et Chérie FM

Il va y avoir du mouvement en Belgique… Le CSA belge a rendu son verdict sur le prochain plan FM qui consiste à remettre plusieurs fréquences en jeu tous les neuf ans. Petite nouveauté : le DAB+ est concerné cette fois-ci par cet appel, afin d’installer progressivement la radio numérique en Wallonie.

Sont concernés : 82 fréquences FM locales pour les radios indépendantes, 6 réseaux nationaux FM et DAB+, et 4 réseaux mixtes provinciaux (Hainaut, Liège, Namur et Luxembourg). Près de 123 dossiers avaient été reçus par le CSA. Autant dire qu’il y a ainsi peu de places et peu d’élus.

Du côté des réseaux nationaux (qui comprennent un lot de fréquences), Bel RTL, Radio Contact, NRJ, Nostalgie et Fun Radio conservent les leur. Seul le réseau urbain « U2 » changera de propriétaire. Ce sera LN24, un projet de radio d’info en continu fondé par deux anciens journalistes de l’Echo, et nouveau dans le pays. Cette nouvelle radio s’inscrit dans un développement de la marque également sous forme de chaîne de télévision, et devrait démarrer début septembre.

DH Radio, qui occupait le réseau « U2 », va perdre ainsi toutes ses fréquences. Le directeur de la radio, et du Groupe IPM, François le Hodey, a réagi dans un article publié sur le site du journal DH en contestant un choix « partial », et annonce qu’un recours sera déposé devant le Conseil d’Etat. « C’est une radio conçue pour l’ère internet, où tant d’informations sont disponibles, elle accompagne l’auditeur toute la journée avec une information complète mais synthétique. En musique, les grandes plateformes digitales offrent la possibilité à chacun de faire sa propre liste d’artistes. DH Radio a donc opté pour une programmation de découvertes de musiques tant de chez nous qu’à travers toute l’Europe et le Monde. »

La douche froide est aussi présente chez les autres groupes. RTL a eu aussi un coup dur en apprenant que Mint était recalée. Sa troisième radio belge, au format pop-rock, avait l’ambition de revenir sur les ondes, ce qu’elle avait déjà fait sous forme de syndication de programmes avec des radios régionales (Maximum FM, Must FM et BXFM). Un échec pour RTL qui a pris acte de cette décision, et qui annonce que Mint cessera définitivement à compter du 31 août prochain. Pour le groupe, poursuivre Mint sur le web et le DAB+ est impensable à l’heure actuelle, car jugé peu rentable à une période où peu de foyers sont équipés pour le DAB+. Une histoire qui se répète, Mint ayant déjà dû cesser d’émettre en octobre 2008 après un non-renouvellement de son autorisation FM par le CSA.

Autres recalés : la version belge de Chérie FM, lancée sur le web en 2015, ainsi qu’un autre projet de NGroup, Goldie, orienté sur la musique des années 60. Même son de cloche du côté des télés locales qui voulaient lancer un projet de radio commun pour couvrir tout le pays avec des décrochages locaux à certaines heures. Un projet qui a d’ailleurs crispé les groupes privés (RTL, NGroup et IPM) qui avaient envoyé une lettre commune au ministre des médias pour exprimer leur mécontentement, d’autant que ces télés locales sont financées en grande partie par les pouvoirs publics.

Source : Le Soir

1 réflexion au sujet de “BELGIQUE : Plan FM 2019 : LN24 gagnante, échec pour Mint, DH Radio et Chérie FM”

  1. Note que NGroup (NRJ/Nosta) n’a pas tout perdu… ils ont tout de même gagné leur place en DAB+ pour Goldie et Chérie (FM… lol)

    Alors qu’en face RTL n’a reçu que FM/DAB pour BelRTL et Contact… et rien pour Mint qu’ils préfèrent abandonner.

    Je crois qu’il le regretterons d’ici 4-5 ans…

Laisser un commentaire