HONGRIE : La radio d’opposition Klubradio n’a plus de fréquence

Klubradio

Klubradio est une radio talk hongroise basée à Budapest, et la seule radio d’opposition dans le pays. Le Conseil des médias à décidé ce mardi 20 décembre de lui retirer définitivement sa fréquence, le 95.3. L’institution est d’ailleurs très proche du gouvernement de Viktor Orvan, très conservateur.

Pour Andreas Arato, directeur de Klubradio, c’est un coup très dur ; “Je n’en reviens pas ! Je n’aurais jamais cru qu’une radio qui existe depuis dix ans, écoutée par un demi-million de personnes, puisse être traitée de la sorte !”, a t-il déclaré ce soir la sur la chaine ATV. La fréquence est réattribuée à une nouvelle radio inconnue, “Autoradio”, appartenant à une SARL. Une décision dénoncée par Andras Arato, estimant que cet appel d’offres a été “conçu d’une manière cynique”. “L’évaluation subjective du projet de programmes valait 20 % des points des offres soumises par les radios candidates”.

Cette décision tombe à quelques jours des 1 an de la nouvelle loi médiatique mise en place le 1er janvier 2011 par le Conseil des médias, qui fait d’ailleurs encore polémique, et que ses détracteurs jugent “liberticide”. Depuis cette mise en place, tous les médias (télé, radio, presse) ont été contraints de ne diffuser que les informations et points de vue provenant de l’agence de presse proche du gouvernement hongrois. Une loi dénoncée par de nombreuses institutions internationales, dont l’ONU.

Cette loi a d’ailleurs été revue par la Cour constitutionelle hongroise, qui a annulé certains points, notamment les articles obligeant les journalistes à révéler leurs sources et à fournir des informations au Conseil des médias, ainsi que la régulation des contenus dans la presse écrite et en ligne.

Klubradio s’était donc opposée à cette loi médiatique, se faisant la “bête noire” du gouvernement, qui a voulu la faire taire. Le Conseil des médias à même forcé la station à la transformer en radio musicale cet été. Résultat : Klubradio a résisté, en donnant à l’antenne les infos… chantées ! A écouter sur le site Vents Contraires

Klubradio peut continuer ses émissions jusqu’en mars 2012. D’ici la, Andras Arato espère pouvoir trouver une solution, en faisant notamment appel à un soutien de l’extérieur.

Laisser un commentaire