La radio va t-elle crever l’écran ?

radiotv

La radio du futur se jouera t-elle… à la télé ? C’est la question qu’on peut se poser, étant donné que de plus en plus de radios s’intéressent à la mise en image de leurs émissions.

Cette rentrée, France Inter est la dernière généraliste à avoir franchie le cap de la radio filmée. La matinale de Patrick Cohen est ainsi maintenant visible en direct sur internet, et ce n’est qu’un début : dans les prochains mois, plusieurs autres émissions de France Inter feront de même. Du coté de Fun Radio, même chose avec la matinale de Bruno Guillon, désormais filmée.

Une tendance qui avait commencée environ 2 à 3 ans plus tôt avec RTL, Europe 1 et RMC, avec une grande partie de leurs grilles filmées en direct. Et le concept de radio filmée pourrait dès l’année prochaine transformer ces radios en chaînes de TV. Lors de la conférence de rentrée d’Europe 1, d’après Satmag, Famien Namias et Denis Olivennes investissent beaucoup sur la vidéo, et ne cachent pas l’envie à terme d’avoir une version TV d’Europe 1. Un projet qui n’est pas encore à l’ordre du jour pour le moment, mais qui est envisagé d’ici 5 ans voire plus.

En revanche, à RMC, Alain Weill a déjà confirmé travailler sur une version TV de RMC pour courant 2015. Baptisée RMC TV, elle mettra en image les émissions de la radio, en les transformant en vraies émissions de télé, sur le même modèle que BFM Business en gros. Le seul risque dans tout ça, ce sera de ne plus faire vraiment de radio, mais plutôt de la télévision à la radio. Mais si celà est bien le cas, NextRadio TV a malgré tout réussi avec BFM Business a ne pas rendre cela flagrant. Le média télé s’adapte au média radio et au son.

bfm-tv

Et côté musicales ? Pas grand chose à l’horizon, à part Virgin Radio TV qui diffuse une programmation de clips inspirée de la playlist de la radio éponyme (avec un peu plus de liberté sur certains titres et golds), sans faire de radio filmée. L’autre musicale de Lagardère, RFM, devrait aussi avoir sa version TV qui fonctionnera de la même manière que Virgin Radio TV. Si le groupe avait annoncé un lancement pour septembre, il n’y a plus eu de nouvelles depuis. Ouï FM joue, elle, la carte de la radio filmée, en filmant les émissions en direct, sans les clips hélas, remplacées par de l’infographie reprenant les titres et l’émission en cours accompagné des messages laissés sur les réseaux sociaux en quasi-instantané. L’interactivité, à l’heure des réseaux sociaux et des “nouveaux écrans” (smartphones, tablettes), apporte un plus non négligeable au concept de radio filmée.

En tout cas, avec le développement de l’image dans l’univers radio, il ne faut pas oublier que la radio doit rester de la radio, et ne pas fonctionner dans le sens inverse, de la télé diffusée à la radio, ce qui risque de “dénaturer” ce média. Certaines émissions ont commis cette erreur de la radio trop visuelle dans les années 2000, notamment Cauet du temps de Fun Radio. La radio est et doit rester un média de l’imaginaire, même si c’est souvent sympa de pouvoir avoir la “vraie image” de ce que l’on écoute. Mais devoir écouter une émission qui nécessite de l’image, c’est assez frustrant. Il y a une limite à ne pas franchir. D’autant que certains animateurs n’ont pas forcément envie d’être vus lorsqu’ils parlent au micro.

Bref, que de chemin parcouru depuis la première expérience du genre en 1997 avec Fun TV, qui n’avait duré qu’un an. Dans certains pays, le concept de la radio à la télé est déjà courant ; en Italie, RTL 102.5 a sa chaîne musicale qui fait de la radio filmée, idem avec Radio Radio, et la majorité des chaines musicales reprennent l’univers de radios, sur la TNT, le sat ou le web : Radio Capital TV, Virign Radio TV, Radio 105 TV, Radio Italia TV, M2O etc…

En Belgique, Pure FM fait de la radio filmée en Web-TV, tout comme Radio Contact qui en a fait une chaine tv à part entière (reprise sur les réseaux câblés belges), et bon nombre de matinales sont filmées et reprises en simultané à la télé (ex : la matinale de Vivacité sur Télé Bruxelles, celle de Bel RTL sur RTL TVI, et même à une époque celle de NRJ Belgique sur AB3…). L’idée pourrait-elle être exploitée en France sur certaines chaines de la TNT ? Cela nous changerait des moultes rediffusions ou de la salve de téléachat inévitable le matin…

Laisser un commentaire