La reprise de Virgin Radio par Goom Radio compromise

Virgin-Radio

[MAJ du 09/10/2012] : Lagardère annonce dans un communiqué avoir nommé Roberto Ciurleo à la direction déléguée de Virgin Radio. Le groupe conserve ainsi la station, et renforce sa coopération avec Goom Radio dans le domaine du numérique. Roberto sera rattaché à Richard Lenormand, directeur éxécutif du pôle radios/tv de Lagardère Active.

C’est un énorme coup de théâtre que rapporte Le Point : alors que Goom Radio était bien parti pour racheter Virgin Radio et devenir actionnaire majoritaire de la station du groupe Lagardère, le site internet du magazine annonce que ce rachat est abandonné !

La faute à Fimalac, un partenaire financier auquel les fondateurs de Goom Radio, Roberto Ciurleo et Emmanuel Jayr, avaient fait appel pour renforcer la reprise. Selon des sources proches de la négociation, Fimalac aurait été “trop gourmand” pour Lagardère. En effet, Fimalac voulait obtenir 100% du capital de la station. Un risque pour le groupe qui estime que s’il lachait trop le lest, il ne pourrait plus contrôler l’avenir capitalistique de Virgin Radio. D’autant plus que Fimalac avait déja mis un petit pied dans la radio avec une participation de 5,85% dans le capital du groupe NextRadio (RMC, BFM, BFM TV, 01Net…). Lagardère craint ainsi que Virgin Radio finisse à un moment donné dans l’avenir entre les mains d’un grand groupe concurrent de la radio. Un risque que le groupe ne veut pas prendre, et qui interrompt ainsi provisoirement la vente de Virgin Radio.

Toujours selon Le Point, la reprise d’une part majoritaire de Virgin Radio par Goom Radio aurait été accompagné d’un droit de préemption imposé par  Lagardère, qui conserverait la régie publicitaire de la station.

Laisser un commentaire