Radio Esperanzah – Libre et éphémère

De Floreffe à Montpellier, une autre radio est possible !

Grande première ! De Floreffe à Montpellier, en passant par Namur, Bruxelles, Liège, Mons, Amiens, le Larzac, Angers, Radio Esperanzah! émet sur les ondes. C’est à Floreffe, en Belgique que nait est renait chaque année depuis 9 ans, la radio du festival esperanzah!, une radio éphémère installée dans le cœur de l’abbaye qui vit au rythme d’un festival pas comme les autres.

Pendant 4 jours, Radio Esperanzah! c’est une vingtaine de bénévoles, engagés, professionnels ou non de la radio, techniciens son, monteurs, reporters, animateurs, scripts et photographes qui gravitent autour des micros du studio éphémère avec le soutien du collectif Tryphon : L’antenne utilise des logiciels libres et a créé ses propres outils de production et de diffusion, développés aux fils des ans.

Rencontrer, partager, questionner, rire, c’est ce verbatim qui fait écho au leitmotiv de la radio. Echanges et débat culturels, artistiques, humains s’opèrent dans le studio de Radio Esperanzah!.

Pendant 4 jours : du rire, du fond, du son, mais surtout du libre !

Cette année, quasi 40 heures d’antenne retransmises non seulement sur les ondes de la Belgique, mais aussi sur les ondes françaises : 10 fréquences pour une seule radio web sans aucune page de publicité !

De 15h à 1h du matin sur http://radio.esperanzah.be interviews d’artistes, concerts, coups de cœurs, coups de gueules, petites et grandes réflexions radiogéniques et autres chuchotements… La philosophie de radio esperanzah! : donner la parole à ceux qui n’ont pas l’habitude de la prendre et ce en toute liberté ! Dans le studio éphémère, artisans, bénévoles, festivaliers, associations, artistes, s’installent l’espace d’un débat, d’une idée, d’une création, d’une sensation.

Cette année, une plus grande place aux associations et des nouveautés en studio: le mini lunch, la rubrique ciné, la discussion “possible or not possible”, beaucoup plus de reportages terrains et une large place à la justice climatique qui sera débattue une heure par jour de 15h30 à 16h30. La chanteuse belgo-haïtienne Marlène Dorcéna sera en studio dimanche juste après son concert pour parler de son engagement pour la justice climatique aux côtés du CNCD-11.11.11.

A vos casques !
http://radio.esperanzah.be/ et @radioesperanzah

Listes des fréquences diffusant les programmes de radio Esperanzah

En Belgique :

En France :

Laisser un commentaire