Radioplayer France est lancé

Jour J pour la version française de Radioplayer. La plateforme, déjà présente dans 14 pays, fait son arrivée dans l’hexagone à l’initiative des groupes Altice Media, Lagardère News, le groupe M6, les Indés Radios, NRJ Group et Radio France, avec l’objectif de renforcer « la place de la radio dans l’univers digital ».

Toutes leurs radios, webradios et podcasts sont ainsi accessibles en ligne directement via Radioplayer France, ce qui représente au total près de 200 radios, 600 webradios et plus de 100 000 podcasts. Toutes les radios FM ou DAB+ qui souhaitent rejoindre la plateforme sont les bienvenues. A l’heure actuelle, Skyrock, qui a des choix technologiques différents, est la grande absente.

Radioplayer France se revendique également comme la « seule appli d’agrégation qui permet d’écouter les radios locales et les décrochages locaux » des réseaux nationaux et des radios régionales, et peut, grâce à la géolocalisation, recommander des contenus audio et des radios en fonction de l’endroit où se situe l’auditeur. La fonction « start over » permettant de revenir au début d’une émission en cours de diffusion sera aussi développée dans les prochains mois.

La plateforme précise avoir intégré la norme HLS pour permettre une meilleure qualité d’écoute, la norme étant plus adaptée au mobile, et permettant d’adapter la qualité du son pour avoir le meilleur rendu possible. Le but du HLS est aussi de bloquer la possibilité de reprendre « sauvagement » des flux de streaming des radios. Une réponse à Radioline et Tunein qui reprennent les flux des principales radios ?

Chose déjà agréable en testant Radioplayer, surtout si l’on aime se balader d’une radio à l’autre : le zapping d’une radio à l’autre est très fluide, avec quasiment aucun temps d’attente, presque comme lorsque l’on “zappe” sur les mémorisations de son autoradio. En revanche, Radioplayer indique que « seule la publicité présente nativement sur chaque radio existe », et qu’elle n’en rajoute pas. Mais malheureusement, la pub dite « pré-roll » semble rester tout de même présente lorsqu’on lance Europe 1, Virgin Radio où RFM. Dommage, car cela gâche l’expérience et dissuade un peu l’envie d’aller écouter ces radios en ligne… (il ne semble pas en avoir entendu sur les autres radios de la plateforme)

Radioplayer France est disponible sur www.radioplayer.fr, ainsi qu’en application sur les smartphones et tablettes, les enceintes connectées, et via des applications dédiées à la voiture (Apple Carplay et Android Auto)

Laisser un commentaire