[Test] Ethernet Broadcaster

Présentation

L’Ethernet Broadcaster est un petit système embarqué utilisé pour transmettre ou recevoir un flux audio sur une connexion Internet ou sur un réseau LAN. La carte a une taille compacte, les dimensions sont seulement de 60 x 56 mm et sa hauteur est inférieure à 20mm. La carte peut être utilisée comme module ou insérée dans une boîte à partir desquels sont sortis les connecteurs audio, électriques et Ethernet.

L’Ethernet Broadcaster peut fonctionner comme un “client” intégré pour diffuser le signal audio numérique transmis par IP. Il s’agit d’un  périphérique conçu pour prendre en charge l’ audio compressé MPEG-1 Layer 3 et Ogg Vorbis . L’encodage et le décodage ont lieu en temps réel par le processeur DSP et le signal de sortie est à la fois en forme numérique (USB) et analogique (mini-jack). Toutes ces fonctionnalités vous permettent de connecter rapidement et sans effort un système audio à Internet. Développé avec la pensée de la facilité d’ utilisation , l’Ethernet Broadcaster peut être géré par un navigateur Web standard, à partir de: PC, PDA, Smartphone, etc..

Caractéristiques

  • Codage et décodage audio en temps réel MPEG-1, MPEG-3 et Ogg Vorbis;
  • Taux d’échantillonnage supporté : 32 kHz, 44,1 kHz et 48 kHz;
  • Prise en charge de tous les débits standard : CBR ou VBR;
  • 4 LED à l’avant pour un diagnostic rapide;
  • 3 boutons-poussoirs programmables par l’utilisateur (prochainement)
  • Connecteur hôte USB pour le stockage;
  • Annonceur d’adresse IP au démarrage ou détectable via BroadcasterDiscovwerer.jar
  • Statique ou DHCP assignant automatiquement les paramètres réseaux;
  • Installation facile via un navigateur Web standard (HTML5 et javascript sont requis);
  • UPnP pour une découverte facile dans les réseaux locaux;
  • Flux TCP / IP compatible Shoutcast / Icecast;
  • Sortie audio analogique (1 x jack 3,5 mm);
  • Entrée audio analogique (1 x jack 3,5 mm);
  • Connecteur Ethernet RJ-45.

Connexion

On commence par relier l’Ethernet Broadcaster au réseau via la prise RJ45, on alimente et lance l’utilitaire BroadcasterDiscovwerer.jar afin de découvrir l’ip de la carte :

Il nous reste plus qu’à accéder à l’IP indiqué (dans notre cas : 192.168.1.203) via le navigateur web de notre choix :

l’administration de la carte est protégé par un identifiant et un mot de passe, les valeurs par défaut vous sont indiquées sur la page d’accueil. Vous pouvez modifier ces valeurs via l’onglet “Authentification”.

Icecast Source client

Le test portera sur la transmission audio vers un serveur Icecast/Shoutcast via l’Ethernet Broadcaster. Dans l’onglet “Stream”, on commence par choisir le mode “IceCast or ShoutCast Source Transmitter  (client mode)” dans la section “Stream modality”

Difficile de faire plus clair ?

Il ne reste plus qu’à compléter les champs :

  • Transmits to : Icecast server, Shoutcast server
  • Remote address : l’adresse IP de votre serveur Icecast/Shoutcast
  • Remote resource (Path) : point de montage précédé du “/”
  • Remote port : port
  • Username : l’identifiant de connexion au serveur Icecast/Shoutcast
  • Password : mot de passe de connexion au serveur Icecast/Shoutcast
  • Name : nom de la radio (optionnel)
  • Description : description de votre radio (optionnel)
  • Genre : genre de la radio (optionnel)
  • Radio WEB site : url du site web de la radio (optionnel)
  • Auto connection : connexion automatique au démarrage
  • Reconnection attempts : nombre de tentatives de connexion au serveur avant abandon
  • Reconnection delay : temps d’attente entre deux tentatives de connexion
  • Connection timeout : temps d’attente lors de la tentative de connexion avant de considérer la connexion expirée
  • Source input : “Analog Line-In” ou ” USB Files”
  • Manual Input Gain : réglage manuel de l’amplification du signal d’entré
  • Maximum autogain (AGC) : réglage de l’auto-gain, cette fonction est désactivé si le réglage manuel n’est pas à 0.
  • Encoding format : “MP3” ou “Ogg Vorbis”
  •  Samplerate : 8000, 16000, 32000, 44100 ou 48000 Hz
  • Bitrate : 32, 64, 96, 128, 160, 192, 256, 320 kbps
  • Channels : Joint stéréo (common AGC), Dual channel (separate AGC), left channel, right channel, mono downmix
  • Bitrate mode : Variable bitrate (VBR), Constant bitrate (CBR)

On enregistre et on applique (Save and Apply) et on se dirige maintenant vers l’onglet “Status”

On clique sur “Connect” et si la configuration est conforme, le message “Status: Line-In Streaming” devrait apparaître  en haut de l’interface web.

A noter que l’Ethernet Broadcaster peut être utilisé pour différentes applications. Le choix se fait via l’interface dans l’onglet “Stream” et dans la section “Stream modality” :

  • Unicast receiver (TCP client)
  • Broadcast receiver (UDP client)
  • Unicast transmitter (TCP server)
  • Broadcast transmitter (UDP client)
  • Local player (from USB)

  

 

Vu la simplicité de paramétrage, nous n’avons pas jugé nécessaire de détailler  les tests des autres fonctions.

Actuellement, les 3 boutons poussoirs ne sont pas programmable mais des fonctions leur sont attribués par défaut :

  • bouton gauche/droite : augmenter/baisser le volume lorsque l’Ethernet Broadcaster est en lecture (receiver)
  • bouton central : démarrer/arrêter la connexion

 

On a aimé

  • une interface web agréable
  • la multitude d’options
  • la simplicité de paramétrage
  • le format compact
  • son petit prix (environ 78€, sans boitier ni alimentation)

On aurait aimé

  • une meilleure connectique pour les entrées/sorties audio analogique (RCA, Jack 6.35 ou XLR)
  • la prise en charge du format Opus
  • de nombreux réglages et options sont disponibles (Balance, Bass enhancement, Bass frequency, Treble enhancement, Treble frequency) pour la sortie audio mais il n’y a qu’un réglage du gain pour l’entrée.

Remerciements

Merci à Luca Pascarella, développeur de l’Ethernet Broadcaster, et à Boris de Futura Group Srl pour la mise à disposition de la carte et pour leur écoute.

Plus d’infos

Laisser un commentaire