Radio France : La vente de Sophia abandonnée

sophiaAprès des mois de suspense, Sophia restera au final à Radio France. Pour rappel, la banque de programmes, conçue par Radio France en 1996 à destination des radios associatives, était à vendre en septembre dernier, provoquant des protestations en interne au sein de la quinzaine de salariés qui composent Sophia.
Le groupe SOS était choisi comme repreneur pressenti. Spécialisé dans l’entrepreneuriat social, ce groupe, basé à Montreuil, dispose d’une branche médias qui gère la radio Raje, présente en FM dans plusieurs villes du sud-est de la France, et en RNT. Frédéric Schlesinger, qui dirige les antennes et programmes à Radio France, avait demander au repreneur des garanties d’embauche en CDI des 8 cachetiers, et l’engagement d’obtenir l’aval du ministère, du CSA et du SNRL (Syndicat National des Radios Libres). Mais ce dernier avait annoncé ces derniers jours avoir désapprouvé le projet, présicant ne pas être « convaincu par la méthode selon laquelle un acteur privé, de surcroît éditeur de programmes, peut sans bilan, sans feuille de route, sans dispositif concerté ni cahier des charges préalable, prendre la main sur une dispositif principalement à destination des radios associatives ».
ouestsophia(source photo : @la_poele)
La vente de Sophia est donc abandonnée, et reste intégrée à Radio France, même si le Conseil National des Radios Associatives ne s’est pas encore exprimé sur ce projet. Suite à celà, Sophia devrait subir à la rentrée une refonte de ses contenus, ce qui semble correspondre aux demandes.
Source : Télérama

Une réflexion au sujet de « Radio France : La vente de Sophia abandonnée »

  1. Je pense que c’est la solution idéale. Cela aurait été triste de vendre Sophia au privé. Néanmoins il faut rénover l’offre de programmes.

Laisser un commentaire