Aquila FM, une nouvelle radio locale pour L’Aigle et ses alentours

aquilafm

Radio Aquila est une nouvelle radio locale en Normandie, et plus précisement aux alentours de L’Aigle. Seulement, cette radio n’a aucune fréquence FM, et ne diffuse que sur le net. Cependant, elle espère bien décrocher une fréquence FM…

D’autant qu’il n’existe aucune radio locale dans cette zone. Celles lancées dans les années 80 dans l’Orne ont toutes été soit reprises par les réseaux nationaux, ou fermées simplement. A L’Aigle, il y eut Radio Barbara, qui s’était affiliée au programme Europe 2, et Radio Saint-Ouen, reprise par NRJ dès 1990. Cette dernière continuait à proposer un programme local, jusqu’en 2008, ou l’antenne local a été fermée. De plus, le plan FM du CSA n’a autorisé que des réseaux nationaux en 2008 au sein de L’Aigle. L’ancien responsable de cette antenne locale de NRJ, Jérôme Andrillon, a décidé de réagir, et de créer Aquila FM.

“Il est clair que la bande FM est bien chargée maintenant à L’Aigle avec de nombreux relais de radios nationales. Hélas, plus aucune radio locale émettant depuis L’Aigle n’existe depuis la fermture de la structure locale d’NRJ. J’ai souhaité monter ce projet de radio locale associative afin de proposer un programme local de proximité destiné à la population du pays d’Ouche et du pays de L’Aigle”. Aquila FM a profité de l’appel à candidatures partiel du CSA en 2010 pour postuler pour une fréquence, mais en vain.

Finalement, l’éponge n’a pas été jetée, et Aquila FM a pu voir le jour sur le net en octobre dernier, avec des studios basés à Saint-Ouen-sur-Iton, près de L’Aigle, et une programmation musicale axée sur les tubes des années 80 à aujourd’hui, et des rendez-vous à caractère local (émissions en direct, interviews, chroniques pratiques), et des publicités locales pour financer la station.

Aquila FM compte également retenter sa chance face au CSA, en postulant à nouveau pour un appel à candidatures du CSA pour 3 nouvelles fréquences (2 à Alençon et 1 à Argentan). Verdict dans les 6 à 8 mois qui viennent. On croise fort les doigts pour l’équipe. Plusieurs autres projets de radios locales lancées sur le net ont déja réussi à obtenir des fréquences, comme Hag FM ou Imagine.

Laisser un commentaire