France Inter condamnée pour licenciement abusif

florentchatain

“Sept années se terminent. J’aurais tellement aimé qu’il en soit autrement. Contraint, forcé de quitter cette maison, je voulais vous dire merci…. Et un autre mot qui commence pareil à Philippe Val qui me vire aujourd’hui. Mais ça va finir par devenir culte, alors à quoi bon… On va obtenir des prix de gros pour la location d’un bus”. Ces mots ont été prononcés à l’antenne de France Inter en août 2010 par Florent Chatain, journaliste et animateur du “5/7” de l’été pendant 7 ans, lors de sa dernière. Celui-ci avait été licencié sans préavis par Philippe Val, directeur de France Inter.

Florent Chatain avait poursuivi France Inter au Conseil des Prud’hommes, et d’après le Canard Enchainé, la station vient d’être condamné à lui verser 263 000 euros d’indemnités, pour licenciement abusif. Florent Chatain, après plusieurs CDD estivaux et 180 contrats de producteur, s’était entretenu en mai et juillet 2010 avec Philippe Val et Florence Bloch (responsable des programmes) pour obtenir un CDI. Quelques jours plus tard, il reçoit une lettre recommandé annonçant son licenciement. Florence Bloch avait alors déclaré : “On ne crée pas des postes comme ça, quand on veut nommer quelqu’un, il faut virer quelqu’un d’autre. En l’occurence, il n’y avait aucune place à l’antenne pour Florent Chatain”.

Le journaliste à trouvé refuge à Europe 1 cet été, ou il présentait la tranche info 4h30-6h30.

Laisser un commentaire