Grandes ondes : pas d’appel pour le 162 kHz

(crédit photo : David Gestalder)

Suite à l’abandon par France Inter de sa diffusion historique sur grandes ondes, le CSA avait lancé un appel à manifestation d’intérêt pour la fréquence 162 kHz, afin de savoir s’il était nécessaire de lancer un appel à candidatures. Le Conseil reconnait par ailleurs le regret de l’arrêt de France Inter qui a été exprimé par de nombreux auditeurs de la radio publique.

Au total, 14 contributions ont été reçues, dont 10 proviennent de particuliers (qu’ils résident en France ou pas), et 4 d’acteurs intéressés par cette fréquence GO. Si les noms n’ont pas été communiqués (on ne saura pas si NRJ aura réellement participé à cet appel), le Conseil précise que ces contributions reçues sont “imprécises sur les contours d’éventuels projets de diffusion pérenne de radio sur cette fréquence et, plus encore, sur leurs modalités de financement le cas échéant”, alors qu’une diffusion sur grandes ondes à un coût très important.

En conséquence, le CSA estime que les conditions ne sont pas réunies pour envisager à court terme un appel à candidatures. Le 162 kHz restera donc muet, au grand dam des auditeurs habitués à l’écoute sur grandes ondes…

Laisser un commentaire