“Interferences”, une BD pour raconter les radios pirates des années 70

Il y a près de 40 ans, les radios pirates envahissaient la bande FM. Un combat contre le monopole de la radio par l’Etat pour obtenir la liberté d’expression sur les ondes. Et c’est ce qu’une nouvelle bande dessinée raconte.

« Interférences », imaginé par Laurent Galandon et dessiné par Jeanne Puchol, se définit comme un docu-fiction qui témoigne de cette époque en essayant d’être le plus exact possible, à travers l’histoire de deux amis, Alban et Pablo, qui, après avoir découvert Radio Caroline en vacances à la Côte d’Opale en 1973, décident de lancer quelques années plus tard à Paris leur propre radio : Radio Nomade. Pirate et illégale, la radio changera à plusieurs reprises d’endroits. L’un s’occupe de passer de la musique qu’on n’entend pas sur les grandes radios, l’autre de donner la parole à ceux qu’on n’entend pas sur les grandes radios. Une radio qui aura une vie mouvementée, qui devrait avoir des conséquences sur l’amitié de ses deux créateurs…

Outre la BD, « Interférences » a fait aussi l’objet d’une adaptation radiophonique. Produite par Radio Mega, radio associative de Valence, cette pièce jouée par une quinzaine d’acteurs est proposée à la diffusion aux radios associatives de toute la France, et disponible sur le web.

“Interferences” est disponible depuis ce 12 janvier, chez Dargaud, et préfacé par Albert Algoud (actuellement chroniqueur sur France Inter)

Laisser un commentaire