Libéradio, c’est fini

liberadio

Libération a décidé de mettre un terme à sa radio lancée il y a un an. D’abord diffusée sur le net en podcast, Libéradio avait obtenue une place sur la radio numérique à Paris en octobre 2014. Elle n’aura donc vécu qu’à peine un an…

La page Facebook de la radio est déjà supprimée, tandis que sur Twitter, la radio annonce sa fermeture « malgré une belle dynamique et des audiences dont certains se contenteraient »

Pourtant, le journal avait des ambitions pour cette radio, conçue avec la collaboration de Goom Radio, avec notamment une diffusion nationale. L’antenne proposait une quotidienne de 19h à 20h, présentée par Florent Chatain, avec les journalistes de Libération, et une programmation musicale pointue et éclectique le reste du temps.

Libéradio cessera définitivement très vite, fin mai, d’après Satellifax. Au moment ou, le 1er juin, Libération lance une nouvelle formule de son journal. Libération a d’autres nouveaux projets, comme la création d’une chaine tv d’analyse pour fin 2015. Dommage qu’ils n’aient pas utilisé davantage la radio pour cela…

Une réflexion au sujet de « Libéradio, c’est fini »

  1. C’est quand même pas qu’ils aient tenu un an, vu la concurrence. En plus des difficultés qu’encoure le journal actuellement, on peut pas dire que ce soit un échec.

Laisser un commentaire