Phare FM renonce à la RNT en France

Et un départ de plus de la radio numérique… Phare FM a cessée définitivement sa diffusion en RNT à Paris ce 1er juillet, et abandonne ainsi la capitale, ou elle a pu diffuser grâce à la RNT depuis son lancement en juin 2014.

Dans un communiqué, la radio musicale chrétienne, déjà diffusée en FM dans plusieurs villes de France, explique que le passage au numérique de la radio est assez compliqué en France et prend énormément de temps, tandis que le virage est entamé depuis près de 5 ans dans d’autres pays d’Europe, avec extinction de la FM déjà programmée en Suisse pour 2018. Avec le lancement de la radio numérique en 2012, sous la norme DAB+, « les acteurs de la radio sont convaincus qu’avec des villes comme Paris et Marseille, le début de la radio numérique est arrivé pour de bon ».

Phare FM en tire aujourd’hui un bilan négatif, notamment après la publication par le CSA du calendrier de déploiement de la RNT sur 8 ans, « pour n’aboutir qu’à… une couverture partielle du territoire. Sur un trajet Paris – Lyon – Marseille, aucune continuité de service n’est possible ». De plus, le CSA a annoncé la possibilité de proposer des fréquences pour une couverture nationale, sans pour autant donner de date de lancement. En rajoutant le boycott, toujours en vigueur, des gros réseaux nationaux qui « ne joueront donc pas l’effet « locomotive » pour entrainer leur audience importante sur la RNT », la station a beaucoup de mal à se projeter, d’autant que Phare FM est associative, et fonctionne en partie avec les dons des auditeurs.

Elle critique par ailleurs le manque de communication autour de la RNT auprès du grand public, qui doit ainsi être assuré par les petites radios. Par ailleurs, Phare FM précise que depuis son lancement en RNT à Paris, elle n’a reçue quasiment aucun retour d’auditeurs franciliens, malgré plusieurs mises en avant sur son site web, et même sur le terrain lors d’évènements franciliens.

Si elle croyait énormément en la RNT et au DAB+ à son arrivée en France, aujourd’hui Phare FM fait marche arrière. Elle précise vouloir favoriser la diffusion IP ; avec plus de 50% de français équipés en smartphone, 6 à 7 postes connectés à internet pour chaque français, et des voitures qui proposeront d’afficher le contenu des smartphones sur l’écran, Phare FM est désormais convaincue que « le virage numérique pour la radio passera en France par l’IP ». La radio rajoute également que son audience ne cesse de grimper en IP auprès des auditeurs de Paris et d’Ile-de-France.

La station travaille actuellement sur la création du « Phare Lab », qui aura pour mission de « travailler au développement des solutions IP de demain ». Phare FM rejoint donc le rang des réseaux nationaux privés qui boycottent la RNT depuis le début, lui préférant la diffusion en IP. Un nouveau coup dur pour le DAB+…

En revanche, Phare FM précise qu’elle continuera à contribuer au développement de la radio numérique en Belgique et en Suisse, deux pays qui sont « bien plus favorables à ce mode de diffusion ».

Voir le communiqué en entier

 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Phare FM renonce à la RNT en France »

Laisser un commentaire