Pour Jean-Paul Baudecroux, NRJ doit redevenir première radio de France

baudecroux

NRJ est dans le vert ; depuis que son patron et fondateur Jean-Paul Baudecroux a repris les manettes de son groupe, les résultats sont positifs : NRJ est deuxième radio de France, et première radio musicale,et le groupe NRJ dégage un chiffre d’affaires de 377,5 millions d’euros (+ 9,9 %) et un résultat positif de 45,6 millions d’euros (+41,2 %). Idem pour le pôle tv du groupe (NRJ 12, NRJ Paris et NRJ Hits) qui a atteint son équilibre.

Dans une interview pour Le Figaro, Jean-Paul Baudecroux précise : “C’est le fruit d’un travail rigoureux sur nos quatre radios et nos chaînes de télévision. Le chiffre d’affaires progresse plus vite que le marché grâce au travail de nos régies publicitaires nationales et locales.”

Il ne cache pas d’ailleurs son envie de voir NRJ détrôner à nouveau RTL, et redevenir première radio de France. “NRJ rassemble 6 millions d’auditeurs par jour et l’ensemble de nos stations cumulent 12,13 millions d’auditeurs par jour. Le plus gros du travail de recalage des stations a été fait et maintenant il reste quelques réglages qui porteront leurs fruits sur un an. Sur la station NRJ, toutes nos tranches horaires ont progressé et Cauet, en deuxième saison, capitalise sur son succès. La matinale de Manu fait de bons scores et produira son plein effet la saison prochaine. Il a signé un contrat pour deux saisons.”

Laisser un commentaire