Rozana Radio, une radio libre syrienne à Paris

radiorozana

Une nouvelle radio syrienne libre est née… à Paris ! Il faut rappeler que la Syrie est un des pays ou la liberté de la presse n’est pas respectée, et un terrain dangereux pour les journalistes (pas moins de 9 journalistes y sont morts en 2012 dans l’exercice de leur fonction). Cette nouvelle radio se nomme Rozana Radio, et émet depuis le 26 juin dernier.

A sa tête, la journaliste syrienne Lina Chawaf, 43 ans, qui a fui son pays il y a 2 ans, ou elle a été menacée de mort pour avoir refusé de véhiculer la propagande du régime de Bachar el-Assad. Maintenant en France, elle a montée avec un groupe de confrères syriens, un projet de radio libre et indépendante pour couvrir la guerre. “J’ai travaillé pendant vingt ans comme journaliste en Syrie, explique t-elle. On ne pouvait rien dire. On avait peur tout le temps. Ici, on travaille en toute liberté”.

Rozana Radio émet donc en toute liberté sur le net, depuis Paris, dans des locaux tenus secrets pour des raisons de sécurité. Diffusée 2 heures par jour en arabe, elle peut compter sur une équipe de 6 journalistes exilés à Paris, et une trentaine de correspondants syriens. Son budget est alimenté par plusieurs médias et organismes d’Europe (avec notamment Reporters Sans Frontières et le ministère des affaires étrangères). La radio se refuse à des financements d’organisations non-indépendantes. L’objectif est de tenir un an avec ce budget. Une demande de financement a déja été faite à l’Union européenne.

rozanastudio
(source photo : Marianne)

Concernant le traitement de l’information sur Rozana Radio, les journalistes se doivent d’être neutres ; ils transmettent les faits sans jamais prendre parti, et éviter toute récupération politique. D’une moyenne d’âge de 20 à 35 ans, et issus de métiers différents, ils ont tous été formés par CFI (Canal France International). Son autre mission : informer les Syriens de l’intérieur, et exporter leurs paroles pour pouvoir raconter le quotidiens des civils en pleine période de guerre. Rozana Radio réfléchit d’ailleurs à une diffusion hertzienne dans le pays (FM et ondes moyennes). Pour l’heure, elle émet sur le net, ainsi que via le satellite Arabsat.

Le site de Rozana Radio : www.rozana.fm

Laisser un commentaire