2 mises en demeure et une mise en garde pour RMC

brunetrmc

RMC était dans le colimateur du CSA : les sages ont adressé à la station deux mises en demeure et une mise en garde, suite à des propos tenus dans l’émission “Carrément Brunet”.

La première mise en demeure concerne l’émission du 30 août 2011, ou ont été diffusés des propos “susceptibles d’encourager des comportements discriminatoires en raison de l’appartenance à une ethnie ou à une nation”. Des propos en contradiction avec l’article 2-4 de la convention de RMC.

La seconde mise en demeure concerne l’émission du 19 septembre 2011, avec cette fois-ci des propos concernant “une personne impliquée dans une procédure judiciaire”, en contradiction avec l’article 2-5 de la convention de RMC.

Enfin, la mise en garde du CSA concerne l’émission du 5 septembre, ou ont été tenus des propos “qui portaient atteinte à la dignité de la personne humaine, sans intervention modératrice du journaliste”.

Pour rappel, l’émission “Carrément Brunet”, arrivée à RMC à la rentrée 2010, est une émission d’actualité laissant la parole aux auditeurs, sans langue de bois, ou les sujets sont soumis aux votes des auditeurs, et dans laquelle son journaliste et animateur Eric Brunet donne son avis très clairement, ainsi que sa sensibilité politique.

Laisser un commentaire