L’humoriste Laurent Violet est décédé

ouifm-violet

Laurent Violet, humoriste connu pour son humour noir très caustique, est mort dans la nuit de jeudi à vendredi, à l’âge de 50 ans, des suites d’une maladie cardiaque après une opération à cœur ouvert.

Sur scène, dans les années 80-90, il n’évitait aucun sujet tabou dans ses one-man show, avec des sketchs autour des handicapés, des maladies graves, de la faim dans le monde… En 1992, Arthur le reçoit sur TF1 dans son “Émission impossible” dans lequel il joue notamment le sketch du lapin mort, avec un… cadavre de lapin !

Outre les planches, Laurent Violet a eu un parcours radio bien rempli ; à la fin des années 80, il signe plusieurs parodies dans le cadre de l’émission d’André Lamy, “Lamy public n°1” sur Europe 1, et fait un passage sur Skyrock aux cotés d’Arthur dans “Les zigotos”. Il se fera connaître ensuite sur France Inter, ou il signera des billets réguliers de 1994 à 2002 succesivement dans les émissions du midi de la station publique : “Rien à cirer” de Laurent Ruquier, “Rien à voir” de Laurence Boccolini”, puis “Le fou du roi” de Stéphane Bern. De 2000 à 2002, il fait partie de l’équipe des “Agités du JT” avec Yves Lecoq, Virginie Lemoine et Chraz.

Suite à un billet ou il se moque du drame du funiculaire de Kaprun, il se retrouve viré et interdit d’antenne sur France Inter. Ce qui lui donnera l’idée en 2013 de lancer un spectacle nommé “Les virés de France Inter”.

Durant l’été 2003, il signe des chroniques pour Vitamine. Lors de la saison 2009-2010, Arthur lui propose de rejoindre la matinale de Ouï FM, ou il s’attaque à l’actualité dans “Le tirage de Laurent Violet” dans la matinale de Johann Roques, “Des croissants dans l’acide”.

Beaucoup d’humoristes amis lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux : Gérald Dahan, Didier Porte, Christophe Alévêque, mais aussi Pascal Gigot, Pierre Ménès, Bruno Guillon… Ouï FM lui a également rendu hommage sur le site de la radio, via un message de la directrice d’antenne, Fanny Temam.

Laisser un commentaire