Arnaud Lagardère va reprendre en main Europe 1

Europe 1 ne l’a pas cachée à l’antenne ce matin : les résultats pour la station ne sont pas positifs. Pour cause : Médiamétrie a publié les résultats des audiences pour la période janvier-mars 2017, qui ne sont pas bons pour Europe 1, dont l’audience cumulée a chutée pour perdre 300 000 auditeurs. Elle se retrouve ainsi doublée à nouveau par RMC qui la dépasse largement, ainsi que par France Info.

Face à cette situation, qui avait déjà été déjà critiquée lors de la vague précédente par les salariés d’Europe 1, Arnaud Lagardère tient à réagir. Le propriétaire de la station, qui dirige le groupe Lagardère, a annoncé au quotidien Le Monde qu’il prend la présidence d’Europe 1, remplaçant ainsi Denis Olivennes, “jusqu’au moment où elle sera redressée dans son audience et ses comptes” selon lui. Denis Olivennes restera tout de même dans le groupe, et reste à la tête de la branche médias Lagardère Active.

Une situation qui n’est pas inédite dans l’histoire d’Europe 1, Arnaud Lagardère précisant qu’il avait déjà pris la direction au début des années 2000 aux côtés de Jérôme Bellay, tout comme son père Jean-Luc Lagardère dans le passé. “C’est un modus operandi dont j’ai l’habitude quand les choses ne vont pas bien. J’avais ainsi pris la présidence de notre branche sports puis passé la main après l’avoir redressée.”

Arnaud Lagardère espère ainsi remonter les audiences d’Europe 1 avec de nouvelles modifications. La station a souffert cette saison de nombreux changements de grilles, avec une réorganisation de la grille en janvier dernier, et le remplacement début avril d’Héléna Morna par Thomas Thouroude pour l’émission “Allô Europe 1”. A noter tout de même que les émissions “Ca pique mais c’est bon” d’Anne Roumanoff, “Hondelatte raconte”, et “Au coeur de l’histoire” de Franck Ferrand réalisent de bonnes audiences.

Source : Business Insider

Laisser un commentaire