CANADA : NRJ quitte le Québec, et redevient Energie

nrjquebecLa marque NRJ quitte le Québec ! Le groupe Bell Media (ex-Astral Media, racheté par Bell en juin 2013) n’a pas souhaité renouveler l’accord de licence avec le groupe NRJ, ce qui fait que, pour sa rentrée 2015, le réseau sera re-rebaptisé Énergie, son nom d’origine. Le nouveau nom, et l’identité, seront mis en place ce 24 août, avec une nouvelle grille des programmes qui mélangera toujours musique et talk humour, avec une équipe d’animateurs aux fortes personnalités.

Énergie précise que ce non-renouvellement correspond à une incompatibilité de format avec celle d’NRJ International ; en effet, depuis un peu plus d’un an, NRJ Québec avait complètement revue sa programmation musicale en se focalisant uniquement sur le rock, rejetant ainsi les hits pop, dance, ou r’n’b. Résultat : une programmation qui peut paraître surprenante pour une radio ayant la marque NRJ, mélangeant Louise Attaque, Guns’n’Roses, Bruce Springsteen, Metric, Franz Ferdinand, Arctic Monkeys ou encore White Stripes. Ainsi, NRJ cherchait à se démarquer de ses concurrentes québecoises, quasiment toutes orientées pop. “Dans le fond, la musique francophone cohabite beaucoup mieux avec du rock anglophone qu’avec la pop de Rihanna et Lady Gaga” déclarait André Laillier, directeur de la station, au site lapresse.ca, en précisant qu’il s’agit toujours de hits ici, sans aller dans l’underground.

energie

Si la station reprend son nom d’origine, le logo d’Énergie ne sera pas le même. Et les réactions des auditeurs sur la page de la radio sont en majorité négatives. A vous de juger… (le nouveau logo est celui du dessus)

Le réseau Énergie existe au Québec depuis 1987, et fédère une dizaine de radios locales dans chaque région québecoise. Rachetée par Astral Média en 1999, la station prend le nom et la marque NRJ sous franchise à la rentrée 2009, sans le fameux slogan “Hit music only”, la langue québecoise excluant les anglicismes. La station diffuse depuis des années les “2 minutes du peuple” de François Pérusse (encore aujourd’hui).

Laisser un commentaire