France Culture à 50 ans

culture-50ans

En 8 décembre 1963, la radio culturelle de l’ORTF, “France III” puis “RTF Promotion” était renommée France Culture. Aujourd’hui, cette dernière fête ses 50 ans d’existence sous ce nom sous plusieurs formes.

Un livre retraçant un demi-siècle d’histoires de la station vient d’être publié chez Flammarion : “France Culture : 50 ans”. Celui-ci est signé de la sociologue Anne-Marie Autissier et d’Emmanuel Laurentin, un des animateurs de France Culture depuis 1986, et notamment de “La fabrique de l’histoire”. C’est la première fois que la station se dévoile dans un livre. Et elle en a des choses à raconter.

A l’antenne, Emmanuel Laurentin, accompagné de Philippe Garbit, proposera une quotidienne spéciale du 22 juillet au 30 août, “France Culture, 50 ans de radio”, qui reviendra sur les moments marquants de France Culture, avec notamment des séquences de Marguerite Duras, Raymond Aron, Roman Polanski… Une trentaine d’heure d’archives sonores seront ressortis des placards. L’émission sera diffusée de 15h à 16h. Enfin, France Culture délocalisera ses studios au palais de Tokyo du 6 au 8 septembre prochain.

Enfin, les auditeurs sont invités à déposer sur le site de Radio France leurs témoignages, histoires et souvenirs liés à France Culture.

culture

En parrallèle, le développement dans le multi-supports se poursuit : fin 2012, une webradio étudiante, France Culture Plus, était lancée, et bien avant, “France Culture Papiers”, un magazine trimestriel. En 2014, une nouvelle webradio est en projet : “France Culture Monde”. 500 experts francophones du monde entier ont été appelés pour décrypter l’actualité internationale. Des collections de livres dans plusieurs domaines sont également prévus avec plusieurs éditeurs. Ainsi, le président de France Culture, Olivier Poivre-d’Arvor, compte poursuivre le développement de la station en dehors des ondes hertziennes, et rajeunir le public. “France Culture est une signature qu’on peut retrouver sur le numérique, le papier, l’édition. Notre idée est de décliner l’univers France Culture”

Laisser un commentaire