France Musique supprime ses émissions contemporaines

La prochaine grille de rentrée de France Musique devait retirer quelques notes de ses gammes… La radio publique, dont l’audience est en hausse, est contrainte de faire des économies suite à des pressions budgétaires imposées par l’État. Pour le directeur, Marc Voinchet, pas question de toucher à l’éditorial de France Musique, ni à son cahier des charges. Mais en revanche, les émissions du soir sont menacées.

Des émissions diffusées à 23h, et qui apportent une touche de diversité musicale et contemporaine dans la grille de France Musique, seront ainsi supprimées à la rentrée : « Le cri du patchwork » de Clément Lebrun, « Le portrait contemporain » d’Arnaud Merlin, ou encore « Ocora, couleurs du monde » de Françoise Degeorges, ainsi que deux émissions historiques : « Tapage nocturne » de Bruno Letort (à l’antenne depuis 1994) et « A l’improviste » d’Anne Montaron (à l’antenne depuis 2000). Seule « L’expérimentale » est épargnée, l’émission ayant un contrat spécifique avec le GRM (Groupe de Recherches Musicales) de l’INA.

Les producteurs de ces émissions digèrent mal cette annonce, qui critiquent une omniprésence de la musique classique sur France Musique de plus en plus forte, au détriment de la création. Marc Voinchet souhaite cependant conserver une place aux musiques de création, et envisage de mettre en place un nouveau grand rendez-vous diffusé à un meilleur horaire, et qui ferait des « passerelles entre les artistes ». Quant à la case de 23h qui sera laissée vacante, il y aurait de fortes chances qu’on y retrouve des rediffusions de la journée à la place…

Une pétition a été mise en place en ligne, qui a recueilli plus de 13 000 signatures au moment où cet article a été rédigé.

Source : Télérama

3 réflexions au sujet de “France Musique supprime ses émissions contemporaines”

  1. Cela ne me dérange pas du tout que France Musique supprime ses émissions de musique contemporaine! je n’aime pas du tout cette musique(je me demande qui pourrait l’aimer vu que ce ont es bruits discordants, laids…..)tant qu’elle y est, cette station pourrait aussi supprimer le jazz….Ca ne me dérangerait pas plus que cela….
  2. mais je vois que la soure de l’info est le journal Télérama.DEonc ça ne m’étonne pas….Bon enfin une bonne nouvelle; je n’aurai plus à souffrir des conertos pour casserole et orchestre que l’on m’infligeait à cette heure(j’écoute toujours la radio dans mon lit avant de dormir….

Laisser un commentaire