Fun Radio suspendue des sondages Médiamétrie

funradio-bayardSuite à l’affaire des audiences qui auraient été truquées par Fun Radio, que ses concurrentes avaient dénoncé, Médiamétrie a tranché, et a décidé d’exclure la station des prochains résultats d’audience pour la période avril-juin 2016, qui seront publiés le 13 juillet prochain.

Médiamétrie a ainsi pris en compte les plaintes et accusations des groupes Lagardère Active, NextRadio TV, NRJ Group, Skyrock et les Indés Radio, et précise que “les messages diffusés à l’antenne de Fun Radio ont affecté les conditions de recueil par Médiamétrie des audiences“, et reconnaît une corrélation entre “la diffusion de ces messages par Fun Radio et l’évolution de son audience“. Outre le retrait de Fun Radio des prochaines audiences, les précédents sondages seront revus et corrigés, en retirant les surdéclarations d’auditeurs de Fun Radio. Cela concerne les résultats d’audience des périodes janvier-mars 2016, ainsi que les Médialocales de la saison 2015-2016.

Fun Radio sera par ailleurs suspendue des prochains sondages Médiamétrie, afin de déterminer si les messages donnés à l’antenne ont toujours un impact sur les réponses des auditeurs sondés.

D’autre part, selon le site PureMédias, suite à cette annonce, les concurrents de Fun Radio auraient envoyé des huissiers dans les locaux de la station dancefloor du groupe RTL afin de trouver dans les ordinateurs et portables des preuves de fraude. Le dirigeant de la station, Tristan Jurgensen, dénonce un acharnement ; “Nous sommes totalement sereins, cette procédure montrera notre totale bonne foi (…) Le communiqué de Médiamétrie n’évoque une fraude à aucun moment. La manoeuvre montre également les méthodes sans limites des principaux concurrents de Fun radio.

Laisser un commentaire