Jingle “Radio Number One” : RTL porte plainte contre NRJ

(publicité datant d’octobre 2017)

RTL lance une nouvelle guerre contre NRJ. La première radio de France selon Médiamétrie semble très peu apprécier le top horaire de la radio musicale, qui chante en anglais « Radio Number One ». Ainsi, selon BFM Business, RTL a porté plainte contre NRJ pour « concurrence déloyale et pratique commerciale trompeuse ».

La station généraliste, dont le groupe M6 est propriétaire depuis quelques mois, argumente que ce jingle est trompeur vis-à-vis de l’auditeur, et qu’elle ne considère plus NRJ comme une principale concurrente, en rappelant les récents sondages Médiamétrie qui placent RTL en tête des audiences, derrière France Inter, et NRJ en troisième place.

Pourtant, ce jingle fait partie de l’histoire de l’habillage de NRJ. A l’antenne toutes les heures depuis 1988, il avait été imaginé par le producteur Jacques Morali, qui a réutilisé une musique composée pour le Crazy Horse (d’après le livre de Max Guazzini, « Je ne suis pas un saint »). Depuis, ce top horaire à duré au fil du temps avec moultes évolutions, modifications et remixs. Faut-il y voir un clin d’œil à l’audience ? NRJ avait déjà détrônée RTL de sa première place en 2002, et encore à quelques reprises par la suite. Actuellement, elle reste la première radio de France… chez les musicales.

Mais au-delà des audiences, NRJ rappelle avant tout que ce jingle est un « emblème sonore » historique qui « n’a jamais été lié à une revendication d’audience » et que « personne ne l’a jamais perçue » comme tel. Par ailleurs, depuis 30 ans que ce jingle est à l’antenne, il n’avait suscité de réactions de la part de RTL. La radio musicale y voit « une action de pure circonstance et totalement infondée» et des représailles suite à l’affaire FunGate d’il y à 2 ans, où NRJ et d’autres musicales attaquaient Fun Radio (propriété de RTL) en l’accusant de manipuler ses audiences.

Laisser un commentaire