Le CSA lance une consultation pour un relancement des ondes moyennes

Va t-il y avoir un relancement des ondes moyennes ? Plusieurs opérateurs ont sollicité le CSA pour relancer un nouvel appel à candidatures sur l’AM. Les régions concernées sont l’Ile-de-France, la Bretagne et l’Aquitaine.

Pour rappel, le CSA avait déja tenté de relancer l’AM en 2002, en autorisant plusieurs nouvelles radios (Radio Nouveaux Talents (groupe Bolloré), Superloustic, La Radio de la Mer, Loisirs AM (Air Productions), Ciel AM, Télérama Radio), et des radios existantes (RMC, Beur FM, Radio Orient). Cela a été un échec, la couverture n’étant pas optimale, et toutes les autorisations ont été annulées au fil des années, la majorité des radios autorisées n’ayant jamais démarré leurs émissions. Aujourd’hui, seul Radio Orient est toujours diffusée en AM, sur Nîmes et Nice.

Ainsi, une consultation publique a été lancée en vue d’un prochain appel, qui s’adresse aux éditeurs de services radiophoniques titulaires d’une autorisation d’émettre, aux personnes morales porteuses d’un projet radio ou qui exercent une activité en rapport avec le milieu de la radio, et aux régies publicitaires. Ceux-ci doivent répondre à un questionnaire de 7 questions :

  1. Convient-il selon vous, de limiter l’appel à candidatures à certaines catégories et dans quelle(s) hypothèse(s) ? En fonction des possibilités de partage des ressources publicitaires locales, quelle pourrait-être la part des fréquences affectées aux radios commerciales ayant accès au marché publicitaire local ?
  2. L’utilisation des ondes moyennes (AM) pour la diffusion de services de radio vous paraît-elle pertinente ? Si oui, pour quelle(s) raison(s) ? Dans ce cas, faut-il, selon vous, privilégier une diffusion de type analogique en modulation d’amplitude (AM) ou numérique selon la norme DRM+ ?
  3. Le parc de récepteurs en ondes moyennes, tel qu’il existe aujourd’hui, vous paraît-il suffisant pour assurer la pérennité d’un service de radio en analogique ou numérique ? Si non, quelles sont, selon vous, les possibilités d’amélioration du parc ?
  4. Quel taux d’audience pensez-vous pouvoir obtenir d’une diffusion en ondes moyennes en mode analogique ou numérique ?
  5. Avez-vous des remarques à formuler sur la qualité d’écoute des ondes moyennes, notamment en mode analogique ?
  6. Quelle couverture souhaitez-vous obtenir d’une diffusion en ondes moyennes, le jour et la nuit ? La couverture de nuit pouvant être très limitée en ondes moyennes, que pensez vous du fait de disposer d’une couverture de jour très différente de celle de nuit ?
  7. Quelle(s) autre(s) remarque(s) ou observation(s) voudriez-vous porter à la connaissance du Conseil, dans la perspective du lancement d’un appel aux candidatures en ondes moyennes dans les zones géographiques concernées ?

Les réponses au questionnaire doivent être envoyées au CSA avant le 30 avril 2013, soit par courrier (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, Tour Mirabeau, 39/43 Quai André Citroën, 75739 Paris Cedex 15), soit directement par mail (consultation-ondes-moyennes-2013@csa.fr). Une synthèse des réponses sera par la suite publiée sur le site du CSA.

Laisser un commentaire