Les musicales privées passent à l’offensive contre les quotas ce mardi

radios-quotas

Les radios musicales privées ont fait part de leur colère la semaine dernière face à l’amendement proposé pour modifier les quotas de chanson française, leur imposant d’élargir le choix des titres français, au lieu de la même dizaine de tubes qui tournent très souvent pour remplir ces quotas. La ministre de la culture, Fleur Pellerin, avait déclaré sur LCI et Radio Classique ne pas comprendre ces réactions, et être favorable à cet amendement, qui, selon elle, doit “mieux mettre en valeur la jeune création française”, rajoutant que cela reviendrait sur un mois à rajouter un ou deux titres en plus.

Un discours qui ne passe pas auprès des radios qui de disent scandalisées par ces déclarations. Comme déjà annoncé, alors que l’amendement sera examiné par l’Assemblée Nationale cette semaine, elles passent à l’offensive, et font grève des quotas toute la journée de ce mardi 29 septembre. Elles, ce sont les radios des groupes NRJ (NRJ, Chérie FM, Nostalgie, Rire & Chansons), RTL (RTL 2 et Fun Radio), Lagardère Active (Virgin Radio et RFM), et les radios membres des Indés Radio.

Pendant 24 heures, ces radios ne participeront pas au dispositif des quotas francophones, en boycottant toute diffusion de titres en français, à l’exception de ceux que les auditeurs souhaitent entendre, pas ceux imposés par les quotas, selon Jean-Eric Valli, président des Indés Radio.

Laisser un commentaire